Valeurs & Histoire

Piliers fondateurs de notre Maison, nos valeurs et notre histoire racontent ce que nous sommes vraiment, ce en quoi nous croyons profondément et ce qui fait notre différence.

Pilet & Renaud en chiffres

95
Collaborateurs
280
millions d'état locatif à Genève
92
copropriétés sous gestion (PPE)
805
Immeubles sous gestion

Amoureux de ce métier et de ce territoire

On ne réussit rien de bien sans passion. Voilà sans doute le sentiment le plus largement partagé au sein de nos équipes. Qu’il s’agisse de nos conseillers, de nos courtiers, de nos techniciens ou de nos dirigeants, tous sont animés au quotidien par le même amour de ce métier. Cet attachement est aussi intimement lié à l’espace dans lequel s’exercent nos activités. Genève, qui reste depuis toujours notre spécialité, demeure un territoire que nous connaissons parfaitement, mais dont nous aimons continuellement explorer les moindres recoins et observer les mutations.

Respectés pour notre intégrité

Dans notre activité, le maître-mot, c’est la confiance. Un sentiment qui demande bien plus de temps et de persévérance pour se construire que le plus ambitieux des bâtiments. Depuis 1872, notre éthique nous sert de boussole qui nous donne en toutes circonstances le cap à suivre dans nos activités. Nous chérissons cette réputation qui est la nôtre comme est un bien précieux dont nous avons hérité des générations précédentes et que nous transmettrons aux générations futures.

Grandir sans jamais perdre notre dimension humaine

Les outils s’automatisent, les documents se digitalisent, mais pour nous une chose est sûre, rien ne remplacera jamais le contact réel entre deux êtres humains. Nous mettons un point d’honneur à être à l’interne comme nous sommes avec nos clients : toujours ouverts, toujours disponibles, toujours à l’écoute. L’équipe dirigeante actuelle a ceci de commun avec les premiers fondateurs de la régie qu’elle reste en contact avec le terrain et garde sa porte ouverte à tous. La taille croissante de notre maison n’est nécessairement pas un frein à ce type de fonctionnement. Pilet & Renaud a toujours travaillé d’un esprit de famille et s’organise simplement aujourd’hui comme si la famille s’était agrandie.

Solides comme la pierre

L’architecture et la construction nous ont enseigné une chose, on ne construit rien de durable sans des bases solides. Cette bonne santé financière, notre régie la doit aux choix judicieux et la gestion sage et raisonnable des différentes générations d’associés qui se sont succédé à sa direction. Quand l’euphorie immobilière tournait la tête à certains, nous avons toujours su suivre notre chemin en nous tenant à l’écart de toute prise de risque inconsidérée. Et lorsque nous nous lançons dans des projets de grande envergure, nous prenons toujours ce temps de la réflexion qui, nous le pensons, nous assurera d’être là encore longtemps.

Demain commence aujourd’hui

Visiter son futur quartier à bord d’un drone, meubler sa maison en 3D à partir de son ordinateur, acquérir son logement via une plateforme de « crowdfounding », utiliser des robots pour repérer les secteurs aux meilleurs rendements, s’inspirer des profils de nos clients sur les réseaux sociaux pour trouver l’appartement de leurs rêves… les pistes que l’ère digitale nous ouvre aujourd’hui sont absolument infinies. Chez Pilet & Renaud, nous n’avons pas seulement la volonté de suivre ces mutations, nous voulons les anticiper. Nous formons nos équipes de manière pointue et développons des outils innovants afin d’être capables de concilier la force d’un savoir-faire qui ne date pas d’hier et le meilleur de la technologie de demain.

L'

histoire de Pilet & Renaud est intimement liée à celle de Genève. Remontons donc un peu dans le temps autour des quelques dates-clés qui ont marqué la vie de notre maison depuis sa création et ont changé le visage de la cité.

Coulouvrenière 1975
Coulouvrenière mention Bibliothèque de Genève
Coulouvrenière mention Bibliothèque de Genève
1872

Fondation de la régie Pilet, Bouvier & Séchehaye qui s’installe déjà dans le quartier des banques que nous occupons encore aujourd’hui. À cette époque, les employés, qui travaillaient six jours sur sept, se devaient d’apporter chacun une bûche pour alimenter le poêle de la société durant tout l’hiver.

Archive Société des Régisseurs
Genève

Genève, qui compte alors 70'000 habitants, croît de manière forte sous l’élan de la prospérité économique engendrée par la révolution industrielle. La création de plusieurs zones franches dans la Savoie voisine confère à Genève sa place de métropole régionale.

Quai de la poste
1879

Genève poursuit son expansion. On détruit les anciennes fortifications de la ville et on construit des bâtiments plus hauts. Les propriétaires qui administraient auparavant eux-mêmes leurs immeubles remettent la gérance de ces bâtiments, devenus plus grands, à des régisseurs.
10 régies de la place, dont la nôtre, s’associent pour créer une organisation qui n’existe alors nulle par ailleurs : «La Société des Régisseurs». La formule novatrice pour l’époque inspirera la création d’organisations similaires à Lyon puis à Paris.

Annonces
1893

Soucieuse de l’instauration de bonnes pratiques, la Société de Régisseurs édite pour la première fois un recueil de
44 articles détaillant les devoirs et responsabilités des locataires et des bailleurs.

Règlement
Repas de Noël
1901

Apparition du bail uniforme, le tout premier contrat-type encadrant les locations. Ce premier document servira de base, par la suite, à l’élaboration de nombreux autres baux régissant la location des différents types de biens immobiliers.

Sortie de bureau 1902
Course du bureau
1914

La régie, qui officie alors sous le nom de Pilet, Séchehaye & Constantin, compte parmi ses nombreux locataires genevois un certain Vladimir Ilitch Oulianov, déjà connu sous le nom de Lénine, qui résidait au 3, rue Plantaporrêts, dans le quartier de la Jonction.

Vladimir Leninz
1919

Sous l’impulsion du président Wilson, on crée juste après la guerre une association de nations ayant pour objectif de préserver la paix : la Société des Nations. La France, la Belgique, les Pays-Bas et la Suisse sont en concurrence pour accueillir la première organisation internationale de l’histoire. La SDN choisira finalement Genève et le palais Wilson avant de s’installer au Palais des Nations qui deviendra plus tard le siège de l’ONU.

Quai Wilson
1930

Genève s’agrandit encore et la Ville adopte sa carte actuelle en fusionnant avec les communes des Eaux-Vives, de Plainpalais et du Petit-Saconnex. La crise de 1929 traverse l’Atlantique pour toucher l’Europe de plein fouet. À Genève, les logements vides se font de plus en plus nombreux et les locataires de plus en plus rares.

Boulevard George Favon
1945

Genève devient véritablement internationale avec la désignation de la ville comme l’un des sièges officiels de l’ONU. Dans le sillage de cette décision, de nombreuses organisations internationales s’implantent alors dans la cité. À Cointrin, on rallonge la taille de la piste d’aviation pour la porter à 2km.
L’après-guerre voit aussi la fin d’une vieille tradition puisque les locataires de
Pilet & Cie cessent de venir payer leur loyer en espèces à la régie comme cela se faisait auparavant.

Quai Wilson
1957

Pour faire face à la pression démographique avec plus de 150'000 habitants, l’État de Genève commence à subventionner la construction de logements à loyers modérés. Les panneaux « à louer » qui avaient fleuri sur les façades des immeubles pendant la période précédente se font de plus en plus rares.

Acacias
Bibliothèque de Genève
1969

La régie Pilet fusionne avec Braschoss dont l’un des associés n’est autre qu’un certain Jean-Pierre Renaud. Débuta alors entre les deux hommes une longue et fructueuse collaboration qui donna en 1985 à la régie son nom actuel.

Arbre généalogique 1988
1980

À Genève, le secteur financier se porte bien et la gestion de fortune y est plus particulièrement florissante. La ville devient la première place bancaire helvétique pour le montant des fonds qui y sont gérés.

Genève
1991

Messieurs Claude Pilet et Jean-Pierre Renaud transforment leur maison en société anonyme, et s’associent avec Stéphane Barbier-Mueller pour assurer la relève au sein de la régie et lui apporter un souffle nouveau. La régie compte alors 30 collaborateurs et encaisse annuellement 68 millions de loyers pour le compte de ses mandants propriétaires.

L'équipe
1997

La maison Pilet & Renaud fête ses 125 ans d’existence en offrant à l’un de ses locataires tirés au sort 125 jours de loyers gratuits.

Article
2000

La régie change de locaux sans pour autant quitter le quartier des banques qu’elle occupe depuis 1872.

Pilet & Renaud s’installe dans un immeuble de 1873 situé sur les bords du Rhône, à l’angle du boulevard Georges-Favon et du quai de la Poste. Après un important chantier de transformation- réhabilitation imaginé par la régie, le bâtiment s’enrichit de deux étages supplémentaires. Cette surélévation, l’une des toutes premières à être réalisée à Genève, a suscité beaucoup d’éloges pour sa qualité architecturale et a depuis servi d’exemple à de nombreux édifices de la ville.

Article de la Tribune de Genève
Lambda
Article
2002

Pour célébrer dignement ses 130 ans, la régie ferme ses bureaux durant deux jours – un lundi et un mardi – et ses 35 collaborateurs sont partis visiter Expo.02.

Règlement
Team
Team

Pilet & Renaud s’unit avec 10 autres régies de Suisse romande qui partagent les mêmes valeurs pour donner naissance à «Courtiers Partenaires». Grâce à ce puissant réseau, nos clients ont désormais accès à un nombre encore plus important de biens immobiliers et d’acquéreurs potentiels de l’ensemble de l’arc lémanique.

2004

2004 - text

Article
2008

Pierre-Henri Schild rejoint Pilet & Renaud en tant qu’associé et administrateur de la régie. Avec Stéphane Barbier-Mueller, ils gèrent le pilotage des projets immobiliers de la régie.

phs
2009

La régie Pilet & Renaud innove en lançant le premier widget pour smartphone dédié à l’immobilier. Cet ancêtre de nos applications était capable d’envoyer des alertes à son utilisateur dès qu’un bien correspondant à ses critères de recherche était disponible.

Article
2011

La régie prend encore de l’ampleur avec le rachat du Forum Immobilier et de l’Immobilière des Quais. Une acquisition qui intègre la quasi-totalité des collaborateurs des trois sociétés. Cette année-là, l’entreprise qui poursuit la modernisation de ses méthodes de gestion et la digitalisation de ses outils parvient à optimiser son parc locatif de plus de 3 millions.

Arbre généalogique 1988
2015

Le groupe Pilet & Renaud réédite un petit guide illustré par le dessinateur Pécub, qu'elle offre à ses locataires. Son but: permettre à chacun, à l'aide de conseils simples, de réduire ses charges mensuelles, tout en accroissant son bien-être.

Article
2017

Dès le 1er juillet, les trois entités, partagent désormais une seule et même raison sociale : Pilet & Renaud SA. Quatrième sur le marché genevois, la régie active dans le pilotage, le courtage et la gérance, compte désormais près de 100 collaborateurs et gère plus de 280 millions d’états locatifs. Fière de son histoire et d’avoir su garder son ambiance familiale, Pilet & Renaud adopte sa nouvelle signature «Gestionnaires de patrimoine immobilier».

Logo Pilet & Renaud
logo AtipikHandcrafted with love by atipik
Photos : Laurent Guiraud / Aurélien Bergot
Photos drône : Staprod